Les bonnes questions à poser pour choisir son logiciel de comptabilité

Les bonnes questions à poser pour choisir son logiciel de comptabilité

Vendredi 13 mars 2020 4 minutes

Vous êtes promoteur d’une TPE ou PME ? Vous voulez mettre sur pied un système de gestion qui vous aidera à suivre l’évolution de votre entreprise au jour le jour ? Pour cela, il vous faut un logiciel de comptabilité adapté à votre entreprise et à la nature de ses activités.

Actuellement, le marché compte une panoplie de logiciels de comptabilité. Et chaque jour, les fournisseurs de logiciels ne cessent d’innover.

Puisqu’une entreprise nécessite des tâches administratives, il vous faut un bon logiciel de comptabilité pour assurer la pérennité de votre entreprise. Sachant que le choix d’un tel logiciel n’est pas évident, voici quelques questions clés que vous devez vous poser pour faire le bon choix.

Les bonnes questions à poser pour choisir son logiciel de comptabilité

Créé par Jcomp

Comment déterminer le logiciel adapté à votre entreprise ?

Avant tout, vous devez vous poser la question susmentionnée. Elle pose les bases du choix d’un bon logiciel pour votre entreprise. Aujourd’hui, le digital ne fait que gagner du terrain. En tant que patron d’une TPE ou PME, vous consultez très souvent vos mails via votre smartphone ou tablette partout où vous vous trouvez et y répondez avec une grande facilité. Tout comme vous travaillez depuis votre téléphone, pourquoi ne pas opter pour un logiciel comptable susceptible d’être utilisé depuis Internet et avoir toutes vos données comptables dans le Cloud ?

Il vous est fortement conseillé de porter votre choix sur un logiciel permettant de travailler même étant hors des locaux de votre entreprise, un logiciel facile d’utilisation et complet. En effet, une TPE ou PME n’a pas besoin d’un logiciel trop complexe pour fonctionner correctement. Un logiciel tout en un fera l’affaire. Nous avons par exemple le logiciel Kpulse, un tout en un permettant de gérer la facturation, la relation client, la gestion de stocks, la planification, la gestion des documents, etc.

Comment ne pas se tromper sur le choix du logiciel comptable ?

Vous pouvez avoir une idée en tête, mais votre jugement peut être biaisé par une ou trois idées préconçues. Alors, pour vous rassurer que votre choix soit le bon, commencez déjà par avoir des critères de choix et faites une liste de tâches à exécuter par votre logiciel de comptabilité !

Par la suite, consultez un expert-comptable pour obtenir des conseils à ce sujet. L’expert-comptable saura vous donner des conseils, car il a la maîtrise de l’univers comptable et fiscal. Il connaît les différents logiciels et leurs fonctionnalités. Mais comme dit plus haut, comparez ce qu’il vous dira à la liste des attentes formulées à l’égard du logiciel comptable idéal. Vous pouvez également demander l’avis de vos partenaires et fournisseurs.

KPulse la meilleure solution de gestion du marché

Avec un bon logiciel comptable, n’aurais-je plus besoin des services d’un expert-comptable ?

D’amblée, vous ne pouvez pas vous passer des services d’un expert-comptable, car il sait très bien comment fonctionne la fiscalité et la réglementation. Il est donc la personne la plus habilitée pour vous accompagner tout au long de la vie de votre entreprise.

Mais il n’en demeure pas moins que le choix d’un bon logiciel de comptabilité facilitera la collaboration entre votre expert-comptable et vous. Pour cette raison, il est souhaitable de prendre un logiciel comme Kpulse, qui vous permet de travailler partout où vous vous trouvez et de partager vos données avec l’expert-comptable et les autres collaborateurs de l’entreprise. Ainsi, vous gagnez en temps et êtes plus efficace.

Quel type de logiciel de comptabilité faut-il pour mon entreprise ?

Selon TPE ou PME et selon le type d’activité que vous exercez, vous devez choisir un logiciel de comptabilité qui assure une bonne gestion administrative de votre boîte.

Pour une TPE, vous aurez besoin d’un logiciel qui, en plus d’avoir les bases sur la tenue de la comptabilité, devra aussi être capable de gérer la facturation et les devis. Par contre, pour une PME, vous aurez besoin d’un logiciel plus complexe, permettant de centraliser vos données et répondre à des besoins bien plus grands que dans le cas de la TPE.

Quel est le coût de revient final de mon logiciel comptable ?

Après avoir fait le choix de votre logiciel, vous devez chercher à savoir combien ce logiciel vous coûtera mensuellement, trimestriellement et annuellement. À partir de cette information, vous devez savoir si vous serez à même d’utiliser ce logiciel pendant longtemps. Très souvent, les logiciels de comptabilité donnent aux utilisateurs la possibilité de profiter de certaines fonctionnalités pendant une période d’essai gratuite. Passé ce moment, vous devez commencer à payer pour continuer l’utilisation du logiciel avec toutes ses fonctionnalités.

Avant d’effectuer l’achat d’un logiciel, vous devez donc vous poser ces questions :

  • J’utilise quel système d’exploitation ?
  • Le logiciel sera utilisé par combien de personnes ?

La réponse à la question du système d’exploitation est importante, car certains logiciels ne se présentent pas de la même manière sous Windows et Mac OS X. Vous devez donc déterminer le système constamment utilisé. Il vous appartient de connaître le nombre d’utilisateurs du logiciel, car son coût en dépend.

Par Lola Dubois, Responsable Marketing
Publié le Vendredi 13 mars 2020

Partager cet article

Articles à la une

Retour au blog