Cybersécurité, un dispositif national pour protéger les TPE, PME

Vendredi 6 août 2021 4 minutes

Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, a annoncé mardi 20 juillet, un tout nouveau dispositif d’alerte cybersécurité afin d’accompagner les TPE et PME qui se trouvent très souvent exposées à des cybermenaces.

photo d'un hacker

Les petites entreprises sont souvent les moins préparées pour faire face au risque de cyberattaque. Pour la majeure partie d’entre elles, elles n’ont pas assez de moyens pour employer des chargés de la sécurité de leur système d’information. Il incombe donc très souvent au dirigeant de l’entreprise ou au responsable informatique de cette dernière de gérer cette tâche. Mais n’étant pas spécialistes, ils ne connaissent pas forcément tout le protocole de sécurité à respecter et à suivre.

Il est donc capital de soutenir toutes les entreprises dans leur démarche de cybersécurisation.

Récemment encore, l’entreprise XXII, spécialisée dans les solutions de vision par ordinateur grâce à l’Intelligence Artificielle (IA), a été victime d’une cyberattaque lui exigeant le paiement d’une rançon de 135 000 dollars pour débloquer l’ordinateur infecté. Heureusement, cette mésaventure a peu entravé l’activité de l’entreprise mais elle aurait pu être bien plus grave et faire perdre à l’entreprise l’ensemble de ses données.

C’est bien pour cela que le dispositif national d'assistance aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr en collaboration avec l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), ont mis au point un dispositif d’alerte qui informe les entreprises en cas d’incident cyber majeur. Les entreprises seront alors en mesure de réagir rapidement aux cybermenaces et pourront prendre des actions immédiates.

photo de la conférence de presse de Cédric O

Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, en visite dans l’entreprise XXII, a présenté mardi 20 juillet le tout nouveau dispositif pour aider les entreprises à lutter contre la cybercriminalité. (Crédit : Célia Seramour)

Le fonctionnement de l’alerte est simple : Une alerte sera activée lorsqu’une faille de sécurité particulièrement critique sera détectée. L’alerte sera constituée d’un résumé succinct des risques encourus (vol de données, rançon, etc.), d’une description de la vulnérabilité des systèmes concernées, et enfin d’une explication des solutions et mesures à mettre en place pour protéger le système (comme une mise à jour du système par exemple). Les entreprises recevront au maximum 5 alertes dans l’année. « L’objectif, c’est d’essayer de se concentrer sur les failles les plus importantes, pour ne pas inonder les entreprises d’alertes qui ne sont pas pertinentes », précise Jérôme Notin, directeur général de cybermalveillance.gouv.fr.

Pour bénéficier de ce dispositif d’alerte cyber, aucun besoin de s’inscrire ou de réaliser des actions spécifiques. L’alerte sera éditée par Cybermalveillance.gouv.fr et l’ANSSI. Elle sera ensuite transmise aux organisations interprofessionnelles à savoir, le Medef, CPME et U2P, aux réseaux consulaires des Chambres de commerce et d’industrie (CCI) et des Chambres de métiers et de l’artisanat (CMA), ainsi qu’à France Num, qui accompagne les petites entreprises dans la transformation numérique. Ces différents acteurs auront pour mission de relayer l’alerte le plus massivement possible aux entreprises avec lesquelles elles sont en relation.

Au total, environ un million de petites entreprises seront ainsi touchées par ce dispositif qui leur permettront de mieux se protéger et limitera donc le nombre de cyberattaques sur le tissu économique français.

Pour tout savoir sur le nouveau dispositif d’alerte, nous vous invitons à lire le communiqué de presse : Cédric O présente le nouveau dispositif d'alerte des entreprises en cas d'incident cyber majeur

KPulse la meilleure solution de gestion du marché

Par Lucie Brunel, Responsable Marketing
Publié le Vendredi 6 août 2021

Partager cet article

Recommandé pour vous
Voir plus de publications
Nos dernières vidéos
Voir toutes les vidéos

Envie de devenir un expert de la gestion d'entreprise ?

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez des conseils pratiques et des ressources gratuites pour gérer votre entreprise.