Les écarts de règlement, comment les comptabiliser ?

Les écarts de règlement, comment les comptabiliser ?

Lundi 15 avril 2019 4 minutes

Que faire lorsque le montant réellement réglé est différent du montant de la facture ? C'est un problème relativement courant en comptabilité.

Selon le montant de l’écart entre la facture et le règlement, la solution ne sera pas la même.

KPulse la meilleure solution de gestion du marché

Pour un montant important

Tout d'abord il faut rechercher l'origine de cette différence. S'agit-il d'une erreur de saisie ? Est-ce qu'il manque une facture ou un avoir ? Il peut y avoir de nombreuses causes.

Prendre contact avec la personne concernée

Le plus souvent il suffit de prendre contact avec la personne concernée (client, fournisseur...) afin de demander le complément de règlement, la facture manquante ou bien l'avoir manquant. Lisez nos conseils pour obtenir le règlement de ses factures impayées.

Si cela ne marche pas...

Après vérification auprès de la personne concernée, si rien ne justifie cet écart et qu'aucun recours n'est possible (disparition de l’entreprise concernée, paiement à l’aide d’un faux billet, rupture des relations commerciales...) on utilisera alors les comptes de charges et produits exceptionnels.

Si par exemple, il s'agit de produits que vous avez vendus à un particulier pour un montant de 400 €, une partie du règlement s'est fait en espèces, cependant vous ne possédez rien qui vous permette d'identifier les faux billets.

Lorsque vous déposez cette somme à la banque vous vous apercevez qu'un billet de 50 € est un faux. Alors il faudra débiter le compte 671800, c'est-à-dire "Autres charges exceptionnelles sur opérations de gestion" pour 50 €.

De même, si une facture d’un fournisseur en liquidation judiciaire n’est pas réglée à temps, il faudra la comptabiliser comme produit exceptionnel : compte 771800, c'est-à-dire "Autres produits exceptionnels sur opérations de gestion".

Gérer un écart de règlement non significatif

Si l'écart de règlement concerné ne dépasse pas quelques euros, il sera probablement géré automatiquement par votre logiciel de comptabilité.

En pratique, selon que la différence est un produit ou une charge, on utilise les comptes :

  • Compte 658, c'est-à-dire "Charges diverses de gestion courante"
  • Compte 758, c'est-à-dire "Produits divers de gestion courante"
Ce sont les écarts les plus courants.

Cela peut arrivé parfois lorsque vous comptabilisez vos salaires et vos charges sociales grâce à la fonction d'import proposée dans votre logiciel de paie.

L’importation se fait au centime près et le montant à régler à l’URSSAF est de 3933.50€ en comptabilité, mais au moment de la déclaration et du règlement des cotisations de sécurité sociale, vous faites un virement de 3933.

Par Magalie Deschepper, Présidente de KPulse
Publié le Lundi 15 avril 2019

Partager cet article

Articles à la une

Retour au blog